samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Deutsche Bahn/espionnage : le patron reconnaît des "erreurs"

Deutsche Bahn/espionnage : le patron reconnaît des "erreurs"

AFP

mardi 3 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Le patron de la Deutsche Bahn Hartmut Mehdorn, sous pression depuis plusieurs jours pour une affaire de surveillance à grande échelle des salariés, a reconnu mardi ses "erreurs" dans une lettre au personnel.

"Nous avons fait du zèle", a-t-il reconnu, ajoutant que "c’était une erreur de ne pas avoir discuté de cette procédure de surveillance avec les représentants du personnel".

"Si l’impression qui se dégage est que la direction se méfie des salariés, je le regrette", a encore écrit M. Mehdorn, se disant "fier de ces hommes et de ces femmes" qui travaillent pour la compagnie publique de chemins de fer.

Deutsche Bahn a admis cette semaine avoir consulté secrètement en 2002-2003 les données privées de 173.000 de ses 237.000 salariés, dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Cette révélation a déclenché une vaste polémique, que M. Mehdorn a alimentée en refusant dans un premier temps de s’excuser et en affirmant même être prêt à recommencer une telle opération.

Le gouvernement en particulier a plusieurs fois appelé le bouillant patron de Deutsche Bahn à faire toute la lumière sur l’affaire, et les syndicats ont exigé des excuses.

La lettre n’a pas calmé les esprits. Klaus-Dieter Hommel, patron du grand syndicat de cheminots GDBA, a ainsi dit mardi à la chaîne de radio Inforadio : "M. Mehdorn est généralement adepte d’un langage direct, il aurait pu l’employer dans ce cas aussi. Des excuses au début de cette lettre auraient montré que la direction nous a vraiment compris. Cela manque. Au final il s’agit une nouvelle fois de justifier la conduite de l’entreprise".

Hartmut Mehdorn traverse une mauvaise passe. Outre le scandale d’espionnage, son entreprise fait face à des problèmes techniques importants sur ses trains à grande vitesse ICE et doit, selon la presse, gérer un effondrement de son activité de fret.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :