mardi 16 septembre 2014

Accueil du site > Technologie > Le passe Navigo, un sujet trop sensible pour Matin Plus ?

Le passe Navigo, un sujet trop sensible pour Matin Plus ?

Nouvelobs.com

mercredi 4 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Un article du Monde, portant sur le passe Navigo de la RATP, n’a pas été publié dans le quotidien gratuit. La Société des rédacteurs du Monde "s’interroge sur les raisons de la suppression en dernière heure" de l’article, soulignant que le groupe Bolloré a passé un accord de distribution de ses gratuits avec la RATP.

La société des rédacteurs du Monde dénonce une "censure" dans le quotidien gratuit Matin Plus du groupe Bolloré, a-t-on appris mardi soir 3 février.

L’article d’un collaborateur du Monde, portant sur le passe Navigo de la RATP, devait paraître dans Matin Plus. Il a été remplacé par une publicité. La société des rédacteurs du Monde demande la publication de l’article dans une prochaine édition. Nouvelobs.com le publie en exclusivité.

La direction de Direct Matin n’a pas souhaité faire de commentaires.

Accord entre Bolloré et la RATP

Dans le cadre d’un partenariat entre Bolloré et Le Monde, les journalistes du Monde et de Courrier International fournissent chaque jour des articles au quotidien gratuit. La direction de Direct Matin ne peut pas modifier ces papiers, mais a la possibilité de ne pas les publier.

Selon la Société des rédacteurs du Monde (SRM), confirmant des informations de Rue89, un article d’un journaliste du Monde.fr programmé pour l’édition du 29 janvier de Direct Matin a été "remplacé" la veille en fin d’après-midi "par une page de publicité".

Cet article portait sur "la manière dont les données du passe Navigo sont exploitées à des fins commerciales par la RATP", explique la SRM dans une lettre à Vincent Bolloré, PDG du groupe éponyme, dont l’AFP a obtenu copie.

Or, le groupe Bolloré a passé un accord de distribution de ses gratuits Direct Matin et Direct Soir avec la RATP, rappelle la SRM, qui "s’interroge sur les raisons de la suppression en dernière heure" de l’article. La SRM déplore "qu’aucune proposition de publication ultérieure dans Direct Matin n’a été faite", en dépit des demandes en ce sens de responsables du Monde, et réclame la publication "dans son intégralité" de l’article.

Déjà, un article sur la police

Joint par téléphone, Eric Fottorino, président du directoire du Monde, a déclaré "regretter que ce papier n’ait pas été publié" et "espérer qu’à l’avenir cela ne se reproduira pas". Il a précisé avoir commandé un article sur le même sujet, pour une publication dans le Monde.

Pour la SRM, il s’agit du second "cas de censure d’un article par Direct Matin", après la suppression d’un article de Courrier International sur la police française en juin 2007. L’article avait été finalement publié, accompagné d’une précision de Courrier International justifiant sa parution et d’une autre de Vincent Bolloré dénonçant son caractère "outrancier".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message

  • Le passe Navigo, un sujet trop sensible pour Matin Plus ? 5 février 2009 00:41, par A. Nonyme

    Bien que vous pouvez acheter le passe navigo "anonyme", n’oubliez pas que n’importe quel borne de rechargement dans laquelle vous introduisez votre carte bleue peut lire votre nom. Payez en liquide si vous souhaitez rester réellement anonymes.