mercredi 23 juillet 2014

Accueil du site > Technologie > Google Latitude ou comment localiser ses proches en pistant leur (...)

Google Latitude ou comment localiser ses proches en pistant leur mobile

Anne Confolant, VNUnet.fr

vendredi 6 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Google offre de suivre ses amis à la trace, et d’être aussi géolocalisé en temps réel, grâce à Latitude, une extension de Google Maps. Big Brother est-il de retour ?

Le groupe américain pousse plus loin le concept de géolocalisation en l’appliquant aux individus. Son nouveau service Latitude, présenté comme une fonctionnalité de la version mobile du service de cartographie Google Maps, permet de localiser en temps réel ses amis grâce à leur téléphone portable. Une fois repérés, les utilisateurs de ce service sont alors représentés sous la forme d’une petite icône sur une carte Google Maps.

Certains souligneront les bénéfices d’une telle application, comme la possibilité pour les parents de pouvoir vérifier à tout instant où se trouvent leurs bambins. Mais d’autres se plaindront de l’atteinte à la vie privée que peut induire l’utilisation de Google Latitude, qui pourrait alors se voir qualifier de logiciel d’espionnage.

Mais la firme de Mountain View se veut rassurant : "Tout sur Google Latitude est optionnel. Vous pouvez non seulement contrôler qui peut voir votre localisation, mais aussi décider dans quel endroit ils vont vous localiser". Google assure ainsi que l’utilisateur inscrit au service Latitude peut à tout moment activer l’option "caché", pour que ses contacts ne puissent pas repérer l’endroit où il se trouve.

Le groupe américain n’est pas le premier à avoir tenté une incursion dans l’univers de la géolocalisation d’individus. L’opérateur Verizon Wireless propose un service similaire baptisé Loopt, du nom de l’entreprise éponyme, disponible notamment sur l’iPhone.

Lancé dans 27 pays, dont la France, l’application Latitude est compatible avec la plupart des smartphones BlackBerry, avec les mobiles sous les OS Windows Mobile 5.0 (et versions supérieures) et Symbian S60. Google précise également que ce service sera bientôt disponible pour la plate-forme Android, pour l’iPhone, l’iPod Touch, ainsi que pour les mobiles compatibles Java (J2ME), comme les appareils Sony Ericsson.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :