dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Les prisons secrètes de la CIA

Les prisons secrètes de la CIA

Pauline Lecuit, l’Express, avec Reuters

mercredi 2 novembre 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Les personnes soupçonnées de terrorisme y seraient détenues et interrogées sans la moindre assistance juridique

La CIA gèrerait, selon le Washington Post, un réseau de prisons secrètes à l’étranger. Ces centres de détention, situés dans huit pays -dont la Thaïlande, l’Afghanistan et au moins un pays d’Europe de l’Est- serviraient à interroger sans la moindre assistance juridique, les personnes soupçonnées de terrorisme. Citant des responsables passés et actuels des services de renseignement et des dirigeants américains, le journal précise que l’existence de ce réseau, conçu après les attentats du 11 septembre 2001, ne serait connu que par une poignée de responsables de l’agence américaine du renseignement aux Etats-Unis , et par le chef d’Etat et quelques responsables du renseignement des pays concernés. Une trentaine de responsables présumés d’Al-Qaeda seraient ainsi internés dans ces "sites noirs", tandis que plus de 70 autres, considérés comme secondaires, auraient été remis à des services de renseignement étrangers. Aucune information ne filtre sur l’identité de ces prisonniers, sur leurs interrogatoires et sur la durée de leur détention. Selon le journal, l’installation à l’étranger de ce genre de prison permettrait aux Etats-Unis d’en contourner le caractère illégal. La CIA n’a pas encore réagi à cette déclaration.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :