vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La Commission européenne redoute les jolies espionnes blondes

La Commission européenne redoute les jolies espionnes blondes

AFP

mercredi 11 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

La Commission européenne vient d’adresser à l’ensemble de ses cadres supérieurs une note interne les mettant en garde contre les tentatives d’espionnage de plus en plus nombreuses visant l’institution.

"Nous ne sommes pas candides au point de croire que l’on vit dans le meilleur des mondes", a indiqué mercredi la porte-parole de la Commission en charge des questions administratives, Valérie Rampi, confirmant une information parue le matin même dans la presse allemande.

"Le risque d’espionnage grandit de jour en jour", a-t-elle ajouté, citant notamment les craintes formulées récemment dans la presse par les responsables belges de la sécurité.

Selon l’exécutif européen, cette politique de prudence vise à "protéger les informations sensibles, mais aussi le personnel et les biens de la Commission", a souligné Mme Rampi.

La note interne invite notamment les cadres à faire preuve de vigilance particulière envers les lobbyistes, les stagiaires, les experts extérieurs, certains représentants d’Etat membre, ainsi que les journalistes qui pourraient chercher à obtenir des informations confidentielles.

Interrogée par un journaliste qui s’inquiétait de la suspicion ainsi jetée sur l’ensemble de la presse, Valérie Rampi a précisé que la note ne visait pas spécifiquement les journalistes, mais un éventail plus large d’espions potentiels.

"Ce pourrait aussi être une jeune et jolie stagiaire blonde aux longues jambes", a-t-elle ainsi ironisé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :