lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > La marine française attaquée par un virus : Microsoft lance une chasse à (...)

La marine française attaquée par un virus : Microsoft lance une chasse à l’homme

L’Expansion.com

samedi 14 février 2009, sélectionné par Spyworld

logo

Microsoft a promis jeudi 250.000 dollars de récompense à qui permettrait d’identifier les responsables d’un virus informatique très résistant, baptisé Conficker ou Downadup, tout en formant une alliance pour mieux le combattre. « Nous espérons que ces efforts aideront à maîtriser la menace que représente Conficker et à faire rendre des comptes à ceux qui lancent des programmes malveillants », a déclaré George Stathakopoulos, un responsable de la sécurité informatique chez Microsoft.

Par souci d’efficacité, Microsoft lutte contre ce virus avec l’aide de spécialistes de la sécurité informatique, notamment les sociétés Symantec, F-Secure ou encore VeriSign, ainsi que l’Icann, l’organisme international chargé de gérer les adresse internet. « L’approche de Microsoft combine l’innovation technologique et des partenariats trans-sectoriels pour aider à protéger les gens des cybercriminels », a ajouté George Stathakopoulos. Quiconque sait d’où vient le virus Conficker est en outre appelé à alerter la police de son pays.

Ce virus a infecté de multiples systèmes informatiques à travers le monde, y compris en France un réseau de la Marine nationale, dont des responsables estiment qu’il a été introduit à la mi-janvier par une clé USB infectée. Le virus peut aussi se propager par internet. Une fois installé, il pose des défenses qui le rendent particulièrement difficile à nettoyer, alors qu’il peut s’emparer de mots de passe. Microsoft a indiqué qu’il avait mis à jour son outil gratuit antivirus pour aider à le combattre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :