mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Défense > Défense et sécurité nationale en mouvement

Défense et sécurité nationale en mouvement

mercredi 14 avril 2010

logo breve

Léon Koungou, Éditions l’Harmattan

Dynamiques des réformes, mutations institutionnelles en Afrique subsaharienne

Les réformes de la défense et de la sécurité nationale en Afrique subsaharienne sont impulsées par la volonté politique locale et les partenariats externes dans les multiples cadres de la coopération militaire Afrique/Occident. À l’ère de la célébration du cinquantenaire des indépendances, la question postcoloniale peut également être saisie à travers le rapport d’interaction entre les ex-colonies et leurs anciennes puissances coloniales. En effet, la rencontre entre cultures militaires occidentales et cultures militaires postcoloniales génère à l’échelle des Etats africains des cultures militaires métissées. Dans le contexte des réformes, le livre analyse comment ces cultures s’harmonisent afin de répondre efficacement aux défis de sécurité nationale et sous-régionale. L’accent est mis sur les normes et l’importance des questions d’identités dans les politiques de défense et de sécurité.

- ISBN : 978-2-296-11296-4
- 340 pages
- 32 €


Sommaire

INTRODUCTION GENERALE L’ESPACE D’ETUDE
I. Panorama géopolitique et géostratégique
II. Evolution des forces armées

TITRE I : DYNAMIQUES LOCALES DANS LE PROCESSUS DES REFORMES
Chapitre I : L’inscription des forces de défense dans la modernité
Section I. La volonté politico-militaire des réformes
I. Redéfinition des rapports entre politiques et classe militaire
II. Le contrôle démocratique des forces armées
Section II. Réorganisation institutionnelle au Cameroun
I. De la classification des forces militaires
II. Redéfinition des missions des autres maillons de la défense
Chapitre II : Discours officiel et approche de sécurité
Section I. L’emprise de la sécuritisation
I. Gouvernance et fragilisation de l’Etat
II. La dynamique transnationale
Section II. Evolution et/ou altération du concept de défense
I. La défense populaire : le construit du discours politique
II. Affirmation de la primauté des forces de défense armées
III. Figures d’évolution du concept de défense

TITRE II : DYNAMIQUES EXTERNES DANS LE PROCESSUS DES REFORMES
Chapitre III : Déroulement des trajectoires de technicisation
Section I. L’emprise des partenariats multiformes occidentaux
I. La France : l’impulsion des réformes par le haut
II. Bénéfices du repositionnement stratégique des Etats-Unis
Section II. Nouvelles doctrines et besoins de sécurité
I. Evolution doctrinale : emprunts britannico-américains
II. Le polymorphisme opérationnel des forces
Chapitre IV : De la réappropriation des changements
Section I. L’itinéraire nigérian
I. Une forte expérience dans le MP
II. La marche vers l’autonomisation des moyens
Section II. Cameroun : l’omniprésence de la France
I. Formation des hommes et soutien logistique
II. Autonomisation par décentralisation des circuits de formation

TITRE III : MUTATIONS INSTITUTIONNELLES, STABILITE SOUS-REGIONALE
Chapitre V : Mutations institutionnelles au Cameroun
Section I. Articulations fonctionnelles
I. La politique de gestion des ressources humaines au Mindef
II. La singularité de la professionnalisation
Section II. Glissement de la condition militaire
I. Du recrutement militaire
II. De la carrière du militaire
III. De la cessation d’activité
IV. De la santé des armées
Chapitre VI : Interactions des réformes à l’échelle sous-régionale
Section I. Partenariats à l’échelle sous-régionale
I. Le Nigeria et la CEDEAO
II. Le Cameroun et la CEEAC
Section II. Cameroun et Nigeria dans l’agenda de sécurité sous-régionale
I. La mainmise du Nigeria sur l’ECOMOG
II. Afrique centrale : les petits pas de la MICOPAX

CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE