Astrium retenu pour la définition de la défense anti-missile de l’OTAN

Astrium, mercredi 16 novembre 2011 | sélectionné par Spyworld

logo

- Ce contrat porte sur la définition de l’architecture pour la protection des territoires de l’OTAN face aux menaces des missiles balistiques
- Astrium travaille avec l’OTAN pour la défense anti-missile balistique (DAMB) depuis plus de 10 ans (juillet 2001)

Astrium a été retenu par l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) pour la première étape de définition de l’architecture des systèmes de la défense anti-missile balistique (DAMB) de territoire.

Ce contrat fait suite aux décisions prises lors du sommet de l’OTAN à Lisbonne en novembre 2010 qui a décidé de doter l’OTAN d’une capacité de protection additionnelle du territoire européen. Il s’agit de définir d’ici un an les besoins nécessaires pour étendre la défense anti-missile balistique de théâtre à une défense anti-missile balistique de territoire.

L’OTAN a signé ce premier contrat portant sur la défense anti-missile de territoire le 20 septembre dernier avec les industriels menés par l’entreprise américaine SAIC, pour un montant de 2,5 millions d’euros.

Astrium, numéro un européen des systèmes et technologies spatiaux est membre de ce consortium industriel qui participe au programme de défense anti-missile balistique de l’OTAN.

Astrium est un acteur clé des programmes de défense anti-missiles balistiques au sein de l’OTAN depuis juillet 2001. L’entreprise possède une longue expérience et une expertise unique en Europe de la gestion de la bataille balistique en tant que maître d’œuvre des missiles balistiques de la force de dissuasion française et du cargo spatial ATV qui démontre sa maîtrise de la rencontre dans l’espace.

Anticipant sur les besoins opérationnels à venir, Astrium a développé une famille de concepts d’intercepteurs exo-atmosphériques, appelés Exoguard, permettant d’approfondir la recherche technologique sur un large spectre d’analyse : évaluation de la menace, concept et règles d’engagement, modélisation et simulation détaillées, architecture des vecteurs et véhicules d’interception.