Spyworld Actu
http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article11689
Astrium va livrer en orbite le premier satellite de communication militaire de l’Allemagne
EADS
mercredi, 23 septembre 2009 / Spyworld

- Le premier satellite est à Kourou prêt au lancement
- Le système sera complètement opérationnel en 2010 après le lancement du second satellite

Conformément au programme de satellites de communication militaires SATCOMBw phase 2, les forces armées allemandes disposeront pour la première fois de satellites de communication spécifiques et d’un réseau de communication sécurisé pour leurs unités déployées. Elles pourront ainsi assurer de manière autonome et globale les échanges de voix et de données, ainsi que diverses applications vidéo et multimédia. Prévue pour fin 2010, la mise en service du système marque une étape importante dans la mise en œuvre du concept d’opérations réseau-centrées de la Bundeswehr.

Les satellites de communication représentent l’unique solution pour assurer une transmission flexible de l’information sans dépendre d’une infrastructure sur le théâtre d’opération. Un second satellite identique est prévu pour un lancement début 2010.

Astrium est responsable du segment spatial et de la livraison en orbite des satellites. Thales Alenia Space a conçu, fabriqué, intégré, testé et livré au sol, à Astrium, les satellites dont TESAT, filiale allemande d’Astrium, a fabriqué l’essentiel de la charge utile. Après vérification de son adaptation pour l’espace dans des installations spéciales, le premier satellite, d’environ 2,4 tonnes, a été transporté à Kourou à la mi-août.

Astrium est également, à travers la joint venture Milsat Services, responsable du contrat de communication par satellites. Signé en juillet 2006 pour une durée de dix ans, ce contrat est assorti d’une prolongation de 7,5 ans. Le donneur d’ordre est l’Office fédéral allemand de gestion de l’information et des technologies de l’information (IT-AmtBw). MilSat Services GmbH (MSS) est détenue par Astrium à hauteur de 74,9 % et ND SatCom Defence (NDD), équipementier de télécommunications implanté à Friedrichshafen pour 25,1 %. Le Centre aérospatial allemand (DLR) et l’opérateur Intelsat comptent parmi les autres partenaires principaux du programme.

Outre la mise à disposition de deux satellites de télécommunications opérant en fréquences militaires, le contrat SATCOMBw phase 2 comprend leur exploitation par les centres de contrôle du DLR, la fourniture de stations sol pour les transmissions de données militaires, ainsi que la modernisation du centre de gestion du réseau dont dispose déjà la Bundeswehr. MSS fournira également à la Bundeswehr des capacités de transmission commerciales via les satellites d’Intelsat, et un service d’ancrage, grâce à de nouvelles stations sol de grande capacité.

Conçus pour une durée de 15 ans, les deux satellites de télécommunications seront placés en orbite géostationnaire, de sorte à couvrir une zone s’étendant du continent américain à l’Extrême-Orient. Leur exploitation sera prise en charge depuis différents sites par le DLR.

Filiale à 100 % de SES-Astra, ND SatCom Defence prend en charge le développement des stations sol, l’extension des stations d’ancrage en Allemagne et la mise en place d’un équipement plus performant de gestion et supervision du réseau. Spécialiste des solutions de télécommunications militaires par satellites, NDD a mis en œuvre au cours de ces dernières années d’importants projets commerciaux et militaires – en particulier le programme SATCOMBw phase 1.

La Bundeswehr dispose ainsi de deux types de stations utilitaires : des stations d’émission-réception extrêmement robustes plus importantes et compatibles avec l’OTAN. Elles fourniront des télécommunications téléphoniques via satellite, l’accès Internet, les échanges de données et les vidéoconférences. Les autres terminaux seront plus compacts et facilement transportables, offrant des capacités de transmission à haut débit de données pour différents utilisateurs.

Leader européen des satellites de communication civils et militaires, Astrium a déjà la responsabilité des satellites britanniques Skynet 5 et des satellites de l’OTAN NATO-4.

JPEG - 313.2 ko
URL de la source : http://www.eads.com/1024/fr/pressdb/pressdb/20090923_astrium_satcombw.html