Spyworld Actu
http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article12771
Bientôt des femmes à bord des sous-marins américains
Jean Guisnel, Le Point.fr
jeudi, 25 février 2010 / Spyworld

Le dernier bastion des machos de l’US Navy est sur le point de sauter, car des femmes vont se trouver en mesure d’embarquer parmi l’équipage de sous-marins nucléaires, y compris pour les commander. À ce jour, c’est impossible, et les marins évoquent toujours le même argument technique : le manque de place à bord des submersibles, pour pouvoir disposer de locaux de vie et de sanitaires séparés. Dès que la conversation "technique" est terminée, la "sous-marinade" passe aux "vrais" arguments, comme celui du premier-maître Doug Wilson rapporté par le New York Times : "Je me suis engagé dans les sous-marins pour couper un peu de ma femme et de sa mère. Surtout de sa mère. Et maintenant, je devrais passer 60 jours sous l’eau avec des femmes ? Vous savez combien de temps elles restent dans la salle de bain ?" Dans la marine française, où les femmes sont également interdites de sous-marins, les arguments ne volent pas beaucoup plus haut !

Depuis plusieurs années, une évolution de cette règle était à l’étude dans l’US Navy, et cette perspective n’est plus un tabou depuis 2008. Mais il fallait du temps pour que les choses avancent. C’est en cours : dès juillet 2009, le secrétaire à la Navy Ray Mabus , chaud partisan de la mesure, annonçait que les femmes allaient arriver à bord des sous-marins : "Je pense qu’elles doivent avoir toutes les opportunités de servir à la mer, y compris à bord des sous-marins."

Le 19 février dernier, le secrétaire à la Défense Robert Gates a envoyé une lettre au Congrès pour lui signifier qu’il avait pris une décision en ce sens, avec l’accord de Ray Mabus et du chef des opérations navales (chef d’état-major), l’amiral Gary Roughead . Le Congrès a trente jours pour donner son avis et, s’il est favorable - il n’y a aucune raison d’en douter -, les femmes seront admises à bord des sous-marins. Du coup, l’US Army envisage d’admettre des femmes dans ses unités combattantes.

En France, les femmes ne peuvent pas être candidates à l’embarquement dans des sous-marins. L’autre bastion à ce jour interdit dans l’armée française n’est autre que la Légion étrangère. Mais, pour le reste, elles ont leur place partout.

URL de la source : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-02-25/bientot-des-femmes-a-bord-des-sous-marins-americains/1648/0/427657