Spyworld Actu
http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article14973
Bouclier antimissile : la Russie persiste sur les garanties juridiques
RIA Novosti
mardi, 1er novembre 2011 / Spyworld

Les sénateurs russes jugent nécessaires les garanties juridiques réclamées par Moscou concernant le futur système de défense antimissile de l’Otan en Europe, a annoncé mardi à Moscou la présidente de la chambre haute russe Valentina Matvienko.

"Les garanties juridiques doivent être fondées sur l’évaluation de la conformité des éléments du bouclier par rapport aux objectifs annoncés", a-t-elle indiqué lors d’une rencontre avec le président de l’Assemblée parlementaire de l’Otan Karl Lamers, en visite à Moscou.

La responsable a en outre déclaré que la signature de l’accord sur la participation de l’Espagne, de la Turquie et de la Roumanie au bouclier rendait l’Europe plus vulnérable.

"Le développement unilatéral des capacités de défense antimissile peut ébranler la stabilité stratégique globale", a souligné Mme Matvienko.

Pour sa part, Karl Lamers a assuré que l’installation d’éléments du bouclier américain en Europe ne présentait aucun danger pour la Russie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a auparavant déclaré que le refus des Américains de garantir juridiquement que le bouclier antimissile ne serait pas dirigé contre la Russie prouvait qu’ils n’étaient pas "tout à fait sincères". Son adjoint Alexandre Grouchko a indiqué dans une interview à RIA Novosti que les négociations sur le bouclier antimissile se trouvaient de ce fait dans l’impasse.

Les Etats-Unis envisagent de déployer en Europe, de 2015 à 2020, une troisième zone de positionnement de leur système de défense antimissile. Moscou s’oppose à ce projet, considérant que la mise en place d’un bouclier antimissile à proximité de ses frontières menace son potentiel stratégique.

Tout en affirmant que le futur système de défense antimissile en Europe ne sera pas dirigé contre le potentiel stratégique russe, Washington refuse de signer un accord contraignant à ce sujet.

URL de la source : http://fr.rian.ru/world/20111101/191768357.html