Spyworld Actu
http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article14979
6 satellites d’Astrium sur le deuxième vol Soyouz depuis Kourou
EADS
jeudi, 3 novembre 2011 / Spyworld

- Le satellite d’observation de la Terre très haute résolution Pléiades 1 vient de quitter le site Astrium de Toulouse pour Kourou en vue de son lancement prévu mi-décembre
- Les 4 satellites de la formation Elisa et le satellite chilien SSOT prévus sur le même vol sont arrivés à Kourou le 21 octobre dernier

Astrium, numéro un de l’industrie spatiale européenne, est le maître d’œuvre des six satellites qui doivent être lancés mi-décembre par le 2ème lanceur Soyouz depuis Kourou. Ces six satellites sont :

- Pléiades 1 est le premier des deux satellites Pléiades à usage dual et à très haute résolution, tous deux réalisés dans les locaux Astrium Satellites à Toulouse pour le compte du CNES (l’agence spatiale française). Pléiades 1 sera rejoint par son frère jumeau Pléiades 2 d’ici un an environ.

Une fois en orbite, chaque satellite fournira aux ministères de la Défense français et espagnol et aux utilisateurs civils des images d’une résolution exceptionnelle dans le domaine de l’imagerie optique satellitaire. Ils présentent par ailleurs une avancée opérationnelle majeure de par leur capacité incomparable de prise d’images, alliée à une agilité remarquable (pointage rapide sur zone) qui autorisera des modes de prise de vues multiples (stéréo, mosaïques, corridor, cible) avec une grande flexibilité.

Positionnée à 700km d’altitude, la constellation Pléiades fournira, après traitement, des produits de 50 cm de résolution sur une largeur d’image de 20km.

- Les 4 satellites du démonstrateur ELISA, objets d’une coopération entre la Direction Générale de l’Armement (DGA) et le CNES, sont réalisés en partenariat entre Astrium Satellites et Thales Systèmes Aéroportés. ELISA est destiné à démontrer les capacités de cartographie et de caractérisation des émetteurs radars en tout point du globe terrestre. Ces quatre satellites sont également basés sur la plate-forme Myriade.
- SSOT, pour « Sistema Satelital para la Observación de la Tierra », est le plus récent système spatial d’observation, exporté par Astrium Satellites, leader mondial de l’exportation en observation de la Terre. Il a été commandé par le gouvernement chilien fin 2008. Le satellite est basé sur deux familles de produits, l’une étant la plate-forme Myriade développée en commun avec le CNES et l’autre la famille d’instruments optiques Naomi en Carbure de Silicium utilisée par Astrium pour de nombreuses autres missions d’imagerie optique.

Le lancement de ces 6 satellites est possible grâce à une structure d’emport satellites, réalisée sur le site Astrium de Barajas près de Madrid.

La séquence de lancement de ce second vol d’un lanceur Soyouz depuis Kourou permettra ainsi de successivement mettre en orbite Pléiades 1, puis les 4 satellites ELISA et enfin SSOT.

Ce sera la première fois que 6 satellites réalisés par Astrium sont lancés en même temps.

URL de la source : http://www.eads.com/eads/france/fr/presse/press.ae6b1538-44bf-47bc-86df-bd3c86e42b82.html